T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

A la chasse, un prince saoudien tue 2000 oiseaux menacés

Voici donc l'objet de toutes les convoitises. Le grand méchant... oiseau pour qui sait l'apprécier représente la récompense ultime. Le Graal du fin du fin des chasseurs. Des plus redoutables chasseurs puisqu'en guise de gâchette c'est un faucon ou un aigle qu'ils envoient  pour abattre ce pauvre outarde houbara. Avouez qu'il à vraiment l'air méchant. Qu'il représente, qu'il ne peut qu'inspirer le plus grand chalenge pour tout bon chasseur qui se respecte... Allons Messieurs,vous prendrez bien un de cervelle en guise d'amuse-bouche !!!! Depuis quand un oiseau qui ne sait pas même bien voler devient le trophée d'Emirs les plus courageux de la planète. Qui aurait pensé et qui penserait d'ailleurs encore aujourd'hui, qu'un tel oiseau, pas même spectaculairement beau ou bariolé de plumes colorées puisse en arriver là malgré les apprences. Dans la deche qu'il se trouve notre outarde oubara, et je dirais même plus, puisqu'il avait complètement disparu de certains pays ou on les y a réintroduit dernièrement. Si c'est pas malheureux, tué ici pour être réssusité ailleurs. Le pauvre bougre n'a cas bien se tenir dans son désert et serrer les fesses s'il veut survivre car au rythme ou les Emirs y vont, il ne va pas faire de vieux os.(AU fait, ça se mange un outarde houbara?), non parce que s'il faut venir avec toute sa volière - ses plus grands meurtriers aux becs acérés et aux cerfs tranchants - j'espère que le déplacement en vaut la chandelle, ou son pesant de plumes.

529px-Houbara035.JPGauteur : Jimfbleak    source : Own work

Lisez plutôt ce qu'en dit wikipédia :

L'Outarde houbara ou Outarde houbara d'Afrique (Chlamydotis undulata) est un grand oiseau de la famille des Otididae (outardes). Il vit dans les Îles Canaries, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. La race asiatique a été récemment reconnue comme une espèce à part : l'Outarde houbara d'Asie, ou Outarde de Macqueen, (Chlamydotis maqueenii).

L'outarde houbara est une outarde de taille petite à moyenne. Elle mesure 55 à 65 cm de longueur et a une envergure de 135 à 170 cm. Elle est brune dessus et blanche dessous, avec une raie noire sur les côtés du cou. En vol, les ailes montrent de vastes zones noires et brunes sur les rémiges. Elle est légèrement plus petite et plus sombre que l'outarde de Macqueen. Les deux sexes sont semblables, mais la femelle est plus petite et plus grise sur le dessus. La masse corporelle est 1,15 à 2,4 kg pour les mâles et de 1 à 1,7 kg chez les femelles.

La ligne de séparation entre les deux espèces est la péninsule du Sinaï. L'Outarde houbara est très majoritairement sédentaire, mais l'Outarde de Macqueen est davantage portée à l'errance.

Ces espèces ont été chassées par les fauconniers arabes, jusqu'à provoquer leur quasi-disparition. Elles sont l'objet d'élevage et de réintroduction au Maroc ainsi qu'en Algérie. Alors que l'espèce est protégée, l'outarde houbara est encore chassée au Maroc, en Algérie et en Tunisie par les Emirs qataris qui viennent chasser en toute impunité, dans le désert tunisien.

Et lisez encore ceci, ce qui explique encore mieux l'absurdité humaine à l'état pur ou comment dépenser son argent inutilement et pour le plaisir alors qu'il y a des milliers de personnes qui crèvent de faim juste à côté. A vous de juger !!!!

A la chasse, un prince saoudien tue 2000 oiseaux menacés

20140424094342078

Photo: Keystone      Un aigle royal utilisé en fauconnerie (archives)

Si c’est ça signifier ses richesses, je pense qu’il y a erreur….

Un prince saoudien amoureux de l’art ancestral de la fauconnerie a tué quelque 2000 oiseaux menacés d’extinction. Le tout en une seule partie de chasse au Pakistan, ont déploré jeudi des responsables locaux.

Selon les autorités de la province instable du Baloutchistan (sud-ouest), le prince Fahd Bin Sultan et son entourage ont utilisé des faucons spécialement dressés pour abattre de petites outardes houbara lors d’une chasse de trois semaines en janvier dernier.

La chasse à l’outarde houbara, prisée par les fauconniers du Golfe, est en théorie interdite car ce petit échassier est menacé d’extinction à l’état sauvage. Cependant, les autorités pakistanaises émettent ponctuellement des permis spéciaux autorisant ces riches VIP la prise de cent de ces oiseaux en dix jours.

“Mais le prince a tué à lui seul 1977 oiseaux et les personnes qui l’accompagnaient 123″, selon un responsable du ministère des Forêts. “Nous avons demandé à nos supérieurs hiérarchiques de mettre fin à cette pratique, car ces oiseaux sont déjà en danger”, a-t-il ajouté.

Jaffar Baloch, chef des services de la faune dans le district baloutche de Chagai a demandé aux autorités d’agir dans cette affaire diplomatiquement sensible, les monarchies du Golfe étant des bailleurs importants du Pakistan et de son économie fragile.

L’outarde houbara vit dans la steppe et les zones semi-désertiques. Outre la dégradation de leur environnement, les fauconniers arabes sont considérés comme la principale menace pour cette espèce.

 



24/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres