T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

B L E U

                                       B L E U

 

Saviez-vous que le bleu fut une couleur longtemps déconsidérée de par le passé. Les Grecs pensèrent que ce n’était pas une vraie couleur.

 

Pour la Rome antique, le bleu était la couleur des Barbares. Sans doute, parce que les Germains s’enduisaient le visage d’une poudre gris-bleu pour se donner un aspect fantomatique.

 

Pour les Romains une femme aux yeux bleus était forcément vulgaire e un homme aux yeux bleus brutal et stupide.

 

A l’instar du rouge, qui est porté au nu et démontre la richesse, le bleu au Moyen Âge est méprisé.

 

Ce n’est qu0au XIII e siècle, grâce à l’azurite, au cobalt et à l’indigo que les artistes arrivent à fixer le bleu sur leurs toiles…. Ainsi le ciel prend vie, n’est plus gris ou blanc mais bleu.

 

Mais les préjugés vont plus loin encore. Figurez-vous que lors de la Réforme protestante, Calvin annonça qu’il y avait des couleurs « malhonnêtes »comme le rouge, l’orange et le jaune ; et des couleurs « honnêtes » comme le noir, le brun et… le bleu.

 

Enfin la politique s’en mêle, s’accaparant le bleu pour la France, la couleur des révoltés républicains s’opposant au blanc des monarchistes et au noir des partis catholiques. Plus tard, le bleu républicain s’opposera au rouge des socialistes et des communistes.

 

Enfin c’est en 1850 qu’un vêtement lui donnera ses dernières lettre de noblesse, par le jean, inventé par un tailleur n’étant autre que Levi Strauss dont il n’est pas nécessaire de faire l’éloge ici.

 

Avouez que plus qu’une couleur, c’est un sacré parcours de vie que nous avons là, et je suis certain que vous ne regarderez jamais plus le ciel de la même manière après avoir lu cette petite note teintée de bleu.



24/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres