T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Comme une plante

R o u a g e s  d u  c o u p l e

Comme une plante


 

Bien sûre, on ne peut s’empêcher de penser au cliché. Mais si au lieu de rendre la vie dure à tous ces poncifs, nous nous arrêtions sur l’un d’eux, histoire de le décortiquer, et de voir ce qu’il peut bien nous amener.

 

Alors… vrai qu’il faut soigner notre relation comme on prendrait soin d’une plante ? Et bien ma fois, si l’image est belle et poétique, il n’en reste pas moins que tout ça ne semble pas si faux. Voyons ou ça va nous mener…

 

D’abord à l’attention portée à notre moitié. Une attention protectrice sans être étouffante. Une attention particulière puisque c’est en fait la seule plante nous intéressant vraiment. Même si cela ne nous empêche pas d’admirer d’autres fleurs et d’humer d’autres parfums.

 

Penser qu’une fois dans notre nid, c’est de l’acquis est une philosophie qui peut s’avérer dangereuse.

 

Il faut s’en occuper, faire attention à ce qu’elle soit parcimonieusement arrosée, s’inquiéter lorsque les feuilles tombent ou qu’une couleur étrange les entache.

Peut-être faut-il un remède, un traitement radical ou tout simplement changer de terre ce bastion que l’on croyait souder à ce sédiment.

 

Oh oui… notre relation demande de l’attention, de l’intérêt et quelques fois, des petits sacrifices pour qu’elle resplendisse et se pare du plus bel effet.

 

Dois-je rappeler ici combien une plante en bonne santé nous apportera bon air et bonne humeur rien qu’en posant notre regard sur ses formes…

 

 

Enregistrer



15/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres