T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Communication

Communication

 

Alors que nous avons de plus en plus de moyens de communiquer entre nous les humains, force est de constater que nous avons de plus en plus de difficultés à nous comprendre. Que nous avons de plus en plus peur les uns des autres, comme si entamer une conversation ou plutôt, une interaction devenait un exploit ou du moins, une audace singulière et remarquée au jour d’aujourd’hui.

Souvent il m’arrive d’y penser. De songer aux raisons et aux comportements nous ayant amenés en pareille situation.

Force est de constater que dans un monde que l’on veut selon les loi plus tolérant et facile à tous les points de vue, il n’en est pas de même forcément pour ce qui est de l’art de simplement dire un « bonjour comment ça va ? » mais surtout, s’arrêter un instant pour écouter la réponse. Se pencher sur les mots qu’on va nous dire sans forcément entrer dans les détails de la vie de l’autre.

 

Alors m’apparaît à l’esprit en premier lieu tous les allumés, ceux qui picorent des médocs comme des smarties et sirotent des alcopop comme de l’eau de source. Mais ce serait trop facile de jeter la pierre aux substances illicites ou pas. Bien trop facile car ceci n’excuse pas tout.

Je crains qu’il ne faille descendre plus profondément pour trouver un sens à cet état de fait. Pour tenter de comprendre ce qui nous arrive, car il nous arrive bel et bien quelque chose, qu’on le veuille ou non.

Il ne se passe pas une journée ou l’on ne soit pas témoin d’une incompréhension entre deux individus par manque de communication.

On envoie des mails en vitesse et enfin de journée au boulot, pour régler un problème mais l’on ne sait plus guère aller vers la personne et lui demander ce qui se passe. Être franc et regarder droit dans les yeux les personnes concernées. Et s’en est bien consternant… on écrit des texto, des SMS à tord et à travers sans nous soucier des retombées mais surtout, sans même savoir si l’interlocuteur l’a bien reçu, en fait on s’en fout. Et voilà bien un point sur lequel il pourrait y avoir dissertation et débat.

On crache son venin sur un réseau quelconque en se foutant bien des conséquences comme si cela ne nous concernait pas, et lorsqu’en ultime recours, nous sommes confronté à l’autre physiquement, il nous semble ne plus trop savoir comment l’aborder. Quel ton employer et la portée des mots qui pour la plupart du temps lors des SMS sont hachés menu et ne veulent plus rien dire sinon des banalités.

Oui, tout ceci interroge bien souvent mon petit intérieur et me pousse de plus en plus à rester dans mon bout de ciel bleu, loin de tout ce bruit et ce tintamarre qui la plupart du temps ne veulent plus dire grand chose.

Si la parole et l’honneur ont perdus de leur superbe dans les temps modernes, et ne me voyez pas forcément nostalgique en ces mots, il va de soit que le manque de lucidité quant à notre capacité de communiquer entre nous autrement qu’en fuyant et en se cachant derrière une technologie nous isole de plus en plus alors qu’elle prône l’exact contraire.

A méditer !!!

Enregistrer



23/06/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres