T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

CRITIQUE : L'ENFANT QUI EST NOUS... NOTRE MEILLEURE ARME POUR AFFRONTER LA VIE !

ed14c4d3-ba29-40fb-810a-82666e892880-1.jpg
Anne Torchet

 

Ce petit compagnon tout au fond de nous est tellement parlant qu'il nous faudrait l'écouter, le choyer, le faire renaître, le laisser s'épanouir à l'ombre des grands feuillages de notre arbre gigantesque.
Le laisser cueillir, dévorer d'envie ces fruits du savoir que nous avons acquis.

Je me sens en lisant ton texte comme une petite fille haut perchée sur sa branche contemplant ce monde impalpable et grouillant pour l'avoir fuit si souvent, par la fenêtre, au fond de la classe tout autant que celle ouverte par le vent... ce grand ciel limpide.
L'esprit libre s'échappe vers le haut, il échappe à tous sauf à lui-même qu'il retrouve, un peu animiste en tout ce que l'univers offre à ses yeux.

 

Anne Torchet

 

Merci Didier pour ces mots vibrants de l'intérieur, qui me touchent de près... bien plus que je ne saurais dire.

 

 

Anne Torchet

 

Quelle richesse cet enfant qui sommeille au fond de nous... je n'en ai jamais douté.
Je cultive ce fondement avec les enfants qui le côtoient en le laissant se développer à sa guise, le sécurisant dans un cocon d'amour pour le laisser s'envoler.

 

Publié sur Facebook, le 5 juillet 2017

 

l hénoret

 

Merci pour ce superbe récit.

 

Publié sur blo4ever, le 5 juillet 2017

 
 
 
@Didier Leuenberg, j'adhère à votre réflexion. Oui, être libre c'est être différent. Différent de qui ? Il faut à tout prix ne pas reproduire ce que nous avons vécu dans notre enfance et vivre sa vie en s'affranchissant des jugements de ceux qui ne savent pas se juger eux-mêmes. Il ne faut jamais oublier les serments que l'on s'est faits à nous même durant notre enfance. Apprenons à écouter et à répondre intelligemment aux enfants qui ont des questions et des réparties naturelles, innées. Parfois, lorsque l'enfant qui est en nous tente de s échapper retenons-le de toutes nos forces car le carcan sociétal aurait tôt fait de nous rattraper au triple galop. J'aime beaucoup ce genre de texte qui me bouscule, merci à vous. Cordialement. Fanny
 
Publié sur mBS, le 09 Juillet 2017

 

 

Samy Ami

 

Si l’on peut voir à travers les yeux d'un enfant cela nous permettra surement de découvrir un monde nouveau, plein de merveilles dans un univers fantastique, cela étant on est loin de savoir ce que l’on verra réellement dans les mêmes yeux de cet enfant une fois qu’il sera grand

 

publié le 10 juillet 2017 sur Facebook

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



10/07/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres