T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

DE LA LUNE A LA TERRE

                                        

 
       DE LA LUNE A LA TERRE
   

Les mots ayant bercés mon enfance, j'ai d'abord commencé à les coucher sur le papier sous forme de poésie. Un exutoire et un moyen de libérer nombre de choses. De mieux me connaître simplement.

Plus qu'un hobby, ça en devint très vite un besoin viscéral. Une passion. Me retrouver devant une page blanche me fut tout de suite agréable et nécessaire. Là, une fois plongé dans l'imaginaire et muni de la vie que je volais ici et là pour la raconter, je me sentais à l'abri de tout.

Comme dans une bulle ou un monde dénués de tout danger. Et cette sensation s'est accrue avec le temps…

                                 
Ma deuxième passion étant le voyage, je décidai de tout quitter en 1990 pour partir à l'aventure. Je voyageai durant une année autour du monde, ce qui ne put que m'inspirer pour la suite de mon évolution littéraire.

 

Observateur averti, j'appris très vite à déceler les failles humaines et les petits bonheurs rendant blêmes, afin de les coucher sur le papier.

                                                    

 

Venant d'un milieu modeste et d'ouvrier, on ne put m'inculquer la culture nécessaire aux études, aussi, ne dus-je compter que sur moi-même.


 

En parfait autodidacte, je m'instruis en lisant et en pratiquant cet art que je manie et reçois sans bien savoir d'où ni pourquoi.

 

 

 

 

Il m'arrive même d'écrire des mots, et de devoir en chercher la signification dans un dictionnaire, par la suite.  

                                  


J'appris donc à dompter l'inspiration et j'apprends et compte bien apprendre tout au long de mon existence, pour ce qui est de l'écriture, car un auteur n'est jamais accompli, je pense. Tout comme un livre n'est jamais tout à fait terminé. Ou du moins, mille possibilités quant à son épilogue sont envisageables et s'offrent à lui.

Je travaille actuellement avec des adolescents en difficultés, et me consacre à l'écriture le reste du temps. C'est tout naturrellement que j'allais arriver dans ce genre de métier, au vu de mon parcours, et j'apprends tous les jours une nouvelle leçon, pour au moins ne pas mourir idiot... Nous avons beaucoup à apprendre des uns des autres, et mon métier m'y invite avec humilité.



18/11/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres