T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Jules Verne

Jules Verne


Jules Verne est pour moi l’auteur qui m’a vraiment révélé la littérature. Non seulement les sujets abordés m’excitaient tant par le côté aventurier que scientifiques, mais en plus, ses œuvres si bien écrites à mon goût, ont été un déclencheur phare pour l’écriture.

 

Si l’homme a des failles, des zones d’ombre comme tout un chacun, je ne retiens quant à moi, que son oeuvre  colossale pour ne pas dire abyssale.

Visionnaire à ses heures, je me suis souvent demandé par qui ou quoi, ce Julon était habité pour dessiner aussi bien le monde de demain. Et là règne tout le mystère et l’ambiguïté du bonhomme, se faufilant dans le temps comme un voleur, pour nourrir un imaginaire dont tant de gens à travers le monde se sont reput après.

Oui, cher Jules, vous m’avez boosté mes neurones, titillé et chatouillé l’imagination explosant dans mon crâne d’ado puis d’adulte ; vous m’avez invité au possible et ça ce n’est pas rien… Peut-être devrions-nous en prendre de la graine ne pensez-vous pas de là ou vous êtes car à n’en pas douter, vous avez inventer une machine capable de nous voir de là ou vous vous reposez.

D’après la fameuse librairie du net, Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes en France et mort le 24 mars 1905 à Amiens en France, est un écrivain français dont une grande partie des œuvres sont consacrées à des romans d'aventures et de science-fiction (ou d'anticipation).

En 1863 paraît chez l'éditeur Pierre-Jules Hetzel (1814-1886) son premier roman Cinq semaines en ballon qui connaît un immense succès, au-delà des frontières françaises. Lié à l'éditeur par un contrat de vingt ans, Jules Verne travaillera en fait pendant quarante ans à ses Voyages extraordinaires qui compteront 68 volumes et paraîtront pour une partie d'entre eux dans le Magasin d'éducation et de récréation destiné à la jeunesse. Richement documentés, les romans de Jules Verne se situent aussi bien dans le présent technologique de la deuxième moitié du XIXe siècle (Les Enfants du capitaine Grant (1868), Le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873), Michel Strogoff (1876), L'Étoile du sud (1884), etc.) que dans un monde imaginaire (De la Terre à la Lune (1865), Vingt mille lieues sous les mers (1870), Robur le conquérant (1886), etc.).


L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 223 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie1. Il est ainsi en 2011 l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L'année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur.



27/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres