T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

L e M a n q u e

L e   M a n q u e

 

 

 

Ce manque est assassin

Le déchirement

Qui en résulte

Est violent et sans fin

 

Ta disparition

Est un poison

Courant dans mes veines

En amplifiant ma peine

 

Souffrance insoutenable

Qui telle un dirigeable

Se voit brusquée par les vents

Et m’éloigner des vivants

 

Ton absence m’insupporte

Et me rend névrosé

Tel un membre  arraché

Ta carence me déporte

 

La vie n’a plus aucune saveur

Et semble nourrie de rancœur

Colère de tous les instants

Les lendemains me paraissent incertains

 

Je sais qu’il me faudra

Être patient

 

Qu’il me faudra

Plus que du temps

 

Laisser ce corps

Et ce cœur saigner

Encore et encore

Sans me résigner

 

 

 

 © 2010 - Didier Leuenberger - Tous droits réservés



02/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres