T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

L'OEIL : TEXTE RETENU DANS LES 50 NOUVELLES DU CONCOURS MONBESTSELLER ET FIGURANT DANS LE RECUEIL : PAR LE TROU DE LA SERRURE

1c3f9a80-0a98-4a55-bac4-9a3590a7028d-1.jpg

 

Nouvelle émouvante à découvrir ou lorsqu'un regard pesant transperce les murs sous l’œil approbatif d'une mère aux abois...

 

Extrait :

Il me fallait du temps avant de m’endormir. Tremblotant sous mon drap que je tenais tout contre ma figure en pensant que cela me rendrait invisible. Qu’il ne me verrait pas, tapie dans les plis de ce drapé m’emportant si souvent dans des mondes merveilleux.

Je regardais la lumière du jour diminuer, la nuit me capturer, la lune lézarder mon petit corps tout entier lorsqu’elle était pleine et forçait les persiennes.

Et puis ces bruits de pas dans le hall d’entrée, cette serrure qui nous enferme dans la maisonnée, cette prison, cette geôle, ce cachot même s’il était confortable.

J’attendais la lumière du couloir, le bruit de la porte de la salle de bains, l’écoulement de l’eau du pommeau de douche frappant ce corps robuste. Le frottement du linge sur cette peau rude et coriace.

Je sursautais à chaque son, le plus infime craquement, alors que je connaissais les moindres mouvements par cœur. Chaque soir, c’était le même scénario qui se jouait. J’en éprouvais les plus petits détails, relevais les plus insignifiantes dissemblances. C’était une mécanique sans faille, ou j’y avais mon rôle à tenir. Le rôle principal.

À découvrir en entier ici : L'OEIL : TEXTE RETENU DANS LES 50 NOUVELLES DU CONCOURS MONBESTSELLER ET FIGURANT DANS LE RECUEIL : PAR LE TROU DE LA SERRURE



14/04/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres