T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

La faute au Père Noël !

décembre 2009

 publication dans la revue de littérature :

Les Hésitations d'une Mouche http://pagesperso-orange.fr/hesitations-mouche/

 

La faute au Père Noël !

                       

Mouhais ! Moi ce que j’en dis, c’est que grâce à cette enflure de Père Noël, c’est la migraine qui m’attend… ainsi que quelques kilos de plus dont je me passerais volontiers, vu qu’on me surnomme déjà la citerne sur pattes au lycée. Mais que cela vous rassure, je m’en contrefous comme des poils de mes aisselles de ces remarques à la noix, même si je devais peut-être m’épiler à cet endroit de temps à autre…

Je sais, c’est Noël, les cadeaux, la famille, les bougies et le sapin… mais accordez-moi le droit de ne pas me joindre à cette fête pour une fois, car c’est au cinéma que je passerai le 25. Si, si… je vais d’abord être soft, en commençant par Ratatouille, après, et pour marquer le coup, je pense que « Les promesses de l’ombre » seront un très digeste amuse-gueule. Je continuerai avec « Halloween » version bien gore, pour finir, avec « Saw VI » ou V, je ne sais plus trop bien  au combientième on en est exactement !

Marre des « Pôles Express » et des « Belle au bois dormant » ! Moi, j’veux du trash ! J’veux  que ça cogne, que ça déménage et que ça saigne… que oui, encore plus à cette période qu’aucune autre, parce que j’ai bien plus envie d’étrangler mon crétin de petit frère en ces fêtes, qu’à aucun autre moment de l’année, croyez-moi.

 

Pourquoi ce gros lard sapé comme un sac fait-il donc tant tourner la tête aux bambins ? Je me le demande et je vous le demande ?!!!

 

Je m’appelle Pauline, j’ai dix-neuf ans, je reviens de chez le dentiste qui m’a arraché trois dents de sagesse et mon père vient de me donner mon premier verre de rhum…. Mais ne croyez pas que je soies saoul ou sous l’effet de l’anesthésie de monsieur Crocs, non, n’en doutez pas, j’ai toute ma tête au moment où j’écris ces mots.

 

Chapeau donc aux blaireaux déposant délicatement Jésus dans la crèche en lui soufflant une jolie chanson à l’oreille, moi j’y suis jamais arrivé.

 

Je suis un monstre, et je fais tout pour entretenir ma réputation, vous pouvez en être certain. De ce côté-là, je suis plutôt douée pour ces conneries. Maman dit que je dois venir d’une autre planète, histoire de se rassurer et de tenter de rassurer tout le monde. Devant l’incompréhensible, on cherche souvent l’ailleurs, comme bouc émissaire, comme s’il fallait à tout pris, pouvoir nommer ce qui est innommable.  Mais elle est gentille maman. Elle ne va pas dire du mal de sa fille, évidemment, même si au fond d’elle, elle n’ignore pas que si j’en avais l’occasion, je lui tordrais le cou à cet empaffé de père Noël, histoire de le saucissonner tout boudin soit-il, et de le faire griller à petit feu ! Je sais, c’est horrible, et ne laissez pas lire ça aux enfants ! Vous voyez, je ne suis pas si mauvaise que ça. J’ai du cœur, pour les p’tits bouts de chou, mais ne croyez pas que j’irais jusqu’à laisser vivre Père Noël, ni Mère Noël d’ailleurs parce les mômes ont les yeux brillants en attendant derrière la fenêtre ou devant la cheminée… Je hais la magie, j’arracherais volontiers les ailes des fées et en ferais des brochettes, si je le pouvais ; je hais les contes à dormir debout et enfin je déteste les histoires à l’eau de rose.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



17/06/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres