T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

La chenille se mua en un parfait Papillon

artfichier_208776_3488028_201403025759560.jpg
GUERRE AUX GÈNES

 

https://static.blog4ever.com/2008/05/208776/USAIMG_3307_001_1159.jpg
 

La chenille se mua en un parfait Papillon

 

 

À peine deux ans, deux petites années de répit, et voilà qu’une peau lustrée, vierge de toutes traces de combat, se dévoilait dans la glace.

Un visage parfait, presque beau, presque abouti. Il était devenu un homme. Mais bon sang de bon sang, toujours cette ressemblance les confondant. Cela sautait aux yeux.

Même leur démarche était la même, surtout leur démarche… Il lui sembla ne voir plus que ça, à une certaine époque. Et il lui en fallut des efforts et des mois de labeur pour maîtriser la technique afin d’afficher une autre allure.

Il singea le crabe, puis la panthère, le rhinocéros, le cochon laineux, et même le dindon, avant de trouver le pas le plus naturel possible. Mais ce n’était pas chose aisée. Ce fut même, sans doute, la chose la plus difficile à redresser chez lui jusque-là. Car plus qu’un aspect, plus qu’une image, la démarche est incrustée dans les gènes sans qu’on ne sache vraiment comment ni pourquoi. Elle est si fiable et respectueuse d’une anatomie cartésienne, somme toute légitime, que rien ne semble pouvoir venir la déloger de son assise.

Mais Richard ne perdit jamais espoir, car si les maîtres flanqués de leur chien pouvaient se ressembler à force, sans qu’il n’y ait la plus petite parenté chromosomique entre eux, cela devait bien être possible dans l’autre sens, même si ça paraissait quelque peu plus ardu, pour ne pas dire laborieux.

 

« Ah ! Putain de merde ! » ne pouvait-il s’empêcher de lâcher répétitivement à chaque fois qu’il échouait ou régressait dans sa quête, en frappant du poing les murs les plus solides.

Mais même cela ne touchait guère ce corps si bien conçu. Ça n’entaillait pas même la peau, rien. Pas une écorchure, pas une égratignure ou à peine, pas même une petite goutte de sang, rien de rien.

 

            La chenille se mua en un parfait et éblouissant papillon, attirant, comme l’ampoule du soir éclairant les quidams, toute une smala de coléoptères, tous sexes confondus, ne demandant qu’à trouver un peu de réconfort en cette lumière en laquelle ils croyaient aveuglément.

 

« Quels cafards ! songea Richard, à bien des reprises. Se peut-il que ce soit ce corps qui me dicte ma vie ? Que ce soit lui qui, par ce qu’il dégage, par ce qu’il attire, fera de mon existence ce que je n’aspire pas à devenir ? Merde alors ! Je refuse d’être mené à la baguette par quelque chose d’aussi futile », se reprit-il, un soir où il venait d’assouvir une pulsion. Il renversa celle qui se reput de sa générosité toute spécifique, pour la jeter séance tenante et sans le moindre ménagement ni le plus petit mot.

 

Il n’allait tout de même pas se laisser faire aussi aisément. Qui plus est, il sut et savait très clairement que la guerre serait permanente et de tous les instants, même ceux auxquels on ne penserait pas. Des moments emplis de tendresse et ressemblant à de l’amour, pouvant paraître cruciaux à la survie d’un homme.

Mais de là à s’avouer vaincu, par le battement frénétique de ses sublimes ailes auxquelles tant de proies, d’aveugles et d’innocentes victimes se laissaient prendre au piège, ça, c’était vraiment mal le connaître, c’était s’adjuger un peu vite une victoire indiscutable, au vu de ce que l’on apercevait en le regardant, mais n’étant jamais qu’éphémère, la beauté passant et laissant place aux rides des jours heureux ou un peu moins fortunés.

 

Richard n’allait pourtant pas attendre de voir pointer la plus insignifiante ridule pour réagir. On venait de sortir un outil formidable, une arme sans doute très efficace en matière de transformation physique, et jusque-là, plutôt réservée à des professionnels aguerris ou aux sportifs confirmés : le bodybuilding.

 

 

 


artimage_208776_3845172_2011g12204831935.png



07/11/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres