T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

La sexualité des punaises

La sexualité des punaises

File:Bed bug, Cimex lectularius.jpg 

 

Peut-être l’ignorez-vous, mais il est des bêbêtes aux mœurs sexuelles bien plus étranges que toutes celles répertoriées chez nous les bipèdes…

 

Et la médaille d’or va sans conteste à la punaise des lits (Cimex lectularius), vraie plaie de nos dodos mais surtout, bêtes sexuelles à l’appétit sans cesse insatisfait. C’est simple, dites-vous que si vous pouviez par un simple coup de baguette magique vous transposez un instant dans le corps de l’une de ces charmantes créatures, vous comprendriez ce que veut dire le mot « priapisme ». Car la punaise des lits en est assidûment atteinte, ayant un appétit sexuel féroce. Jusqu’à deux cents rapports par jour, vous imaginez !

 

De plus, si vous étiez investis dans la carapace de ces chérubins de nos couches, dites-vous qu’aucune distinction de sexe ne serait vraiment important. Mâles, femelles, autres animaux, bref ! Tout ce qui peut porter à forniquer, vous rendez-vous compte ?

 

Mais ce n’est pas tout… le meilleur est à venir, restez donc dans la peau de cette « bestiaule » et vous allez réaliser combien votre pénis est perforateur et puissant. D’une longueur quelque peu exagérée, vous percez les carapaces et injectez la semence n’importe où, dans la tête, le ventre, les pattes, le dos… c’est ce qu’on appelle  occuper tout le territoire.

 

Mais encore mieux, si les punaises mâles étaient de taille humaine, ils expédieraient 30 litres de sperme à chaque éjaculation. Non mais on rêve…

Et encore mieux, certaines espèces d’Afrique expulsent leur semence hors du corps à une telle vitesse, que ce dernier transperce la carapace de ces dames.

 

Ça laisse sans voix. On se sent un peu étrange après lecture de ces pratiques pour le moins discutables ne pensez-vous pas ?

 

En tous cas une chose est certaine, les punaises des lits ne s'enquiquinent pas de préjugés ou de morale. Ils prennent la vie comme elle vient, sans se soucier des attentes de leurs voisins, qu’ils soient punaises ou non d’ailleurs.

 

 

sources PHOTO

Source http://phil.cdc.gov/phil
Auteur Content Providers(s): CDC/ Harvard University, Dr. Gary Alpert; Dr. Harold Harlan; Richard Pollack. Photo Credit: Piotr Naskrecki




09/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres