T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

La situation géogrpahique des géants...

d

Phare de Fisgard sur l'île de Vancouver Islande, West Canada, premier et donc plus vieux phare de la côte ouest du Canada

Le lieu historique national Fort Rodd Hill célèbre l'importance nationale de la forteresse d'artillerie côtière de Victoria-Esquimalt dans la défense de Victoria et de la base navale située dans le port d'Esquimalt. Celle-ci faisait également partie, entre 1878 et 1956, de la stratégie de défense plus vaste de l'Empire britannique et du Canada.

Quant au lieu historique national du Phare-de-Fisgard, il rappelle l'importance nationale du premier phare à être érigé sur la côte ouest du Canada. Depuis 1860, ce phare est un important symbole de souveraineté: d'abord britannique, puis coloniale et enfin, canadienne. De concert avec le phare de Race Rocks, le phare de Fisgard guide les marins vers le mouillage de Royal Roads, le port d'Esquimalt et sa base navale, et balise le chemin du port de Victoria.

 

 

Ce qui est le plus incroyable lorsqu'on visite un phare, c'est qu'on en parle comme d’un être humain, avec son histoire, son vécu, ses balafres et son courage. Mais ce qui est de loin le plus impressionnant et souvent le plus surprenant, c’est sa situation géographique. Là où on l’a construit, pierre par pierre, et souvent dans des conditions difficiles.

C’est ahurissant de voir comme un phare a sa place là ou il est, et comme il ne choque en rien dans le paysage, tandis que si on y avait mis autre chose, tout le monde trouverait cela moche ou disgracieux.

Le phare est là il devait être depuis toujours, c’est inscrit dans nos gênes semble-t-il, pour que personne ne s’oppose à ces géants. A moins qu’ils n’aient un pouvoir bien plus grand que ce que l’on pourrait imaginer.



26/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres