T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Le cul de Kim

Le monde tourne

Novembre 2014

 

Kim-Kardashion-fesses-600x772.jpg(Je sais, je ne devrais pas la poster mais juste pour ceux qui auraient manqué la chose

sources : http://www.topito.com/top-stars-cul-couverture-magazine-break-the-internet)

Tandis que le cul de Kim Kardashian nous explose en pleine figure sur tous les quotidiens du monde entier ; que Nabilla trucide son petit copain et qu’une pauvre Cara nous fait 180 orgasmes par jour, le mois de novembre avance, et discrètement mais sûrement, fait place à l’hiver qui pointe son nez par quelques petites gelées du matin. Le monde en est-il donc réduit à çà ? Une Bimbo rafistolée de partout ayant découvert le shampoing en même temps qu’elle a appris à parler ? Ou à un cul capable de tenir une coupe de champagne sans le moindre trucage. Il est vrai qu’à côté de centaines d’africains se battant pour vivre face un Ebola de plus en plus téméraire, y a pas photo pour ce qui est de vendre des magazines au papier glacé.

Mais qu’est-ce qui nous arrive ? Serions-nous devenus à ce point aliéner que nous ne pouvons plus distinguer le futile du réel. Ou le monde est-il si moche qu’il faille se divertir à tout pris, quitte à s’étourdir en se gavant de soap aux accents de fin du monde. Avouez qu’il y a de quoi y perdre son latin. Et après on vient faire la morale aux gamins. On les brime de penser cul et de ne parler plus qu’en morse. Ou a bien pu donc passé ce bon sens nous faisant apprécié les choses simple, comme ce soir lors d’une marche au coucher de soleil. Vous savez, ce grand astre dans le ciel se colorant naturellement le soir, juste avant de nous plonger dans la nuit. Comme quoi le basique ne sera jamais niqué par l’absurde et le superficiel. Réveillez-vous les Loulous, le monde va mal, le boulot c’est la merde, les vacances la cata le plus souvent pour nombre d’entre vous, la vie de famille pas si extraordinaire qu’espérée, les projets d’avenir et les rêves d’ado, envolés à jamais et enterrés… Merde alors, est-ce une raison pour se gaver de popcorn devant une calamité du câble. D’aspirer toutes les conneries qu’on nous offre soient disant gratuitement alors que la vie n’a jamais été si chère.

IMG_8503.jpg
Oui, le monde a bien changé depuis mes premiers émois d’aventurier en herbe. Et bien plus encore les gens qui l’animent. Il semble que les valeurs aient perdue un tout petit peu de consistance et que l’intégrité soie devenue un souvenir lointain pour beaucoup. Comment ne pas être paumé au milieu de ce grand fatras de tout et n’importe quoi. Comment ne pas se perdre... Et l’on vient harceler nos ados pour qu’ils se trouvent un métier avant d’avoir vraiment connu le mot « jouer ». Qué misère,  je refuse de croire que c’est une réalité dans laquelle on peut vivre. Je dois me focaliser sur le soleil. Rond, rouge et aveuglant, en tous les cas assez pour me permettre d’imaginer au lieu de voir. Chaud, accueillant et reposant, au moins pour éloigner ne serait-ce que d’un chouïa, ces écrans de télé distillant  de la soupe qui infantilise et de l’irresponsabilité à gogo. Croyez-moi, rien n'est jamais gratuit...

Je ne veux pas paraître pessimiste ou plomber l'ambiance, et encore, j’en ai le droit vu la saison qui s’annonce et les jours de plus en plus sombres, mais je suis juste réaliste une seconde, car, et peut-être certains qui liront ces lignes le découvriront, mais tout ne repose pas sur le cul de Kim, ni les frasques de Nabilla, et encore moins sur le mariage de George. Non ! Croyez-moi, il y a bien plus valorisant comme passe-temps, à commencer par savoir s’arrêter un instant, sur soi, sa vie, sa femme ou son compagnon, ses enfants, ses amis. Inspirer un bon bol d'air, se perdre dans le soleil couchant et sentir à quel point  ce spectacle nous rend vivant. Vraiment vivant…



19/11/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres