T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Le flingue bientôt à l'école !

Nous y voilà !

           USATexas9.jpg

Voilà, c’est fait, le Texas vient d’accepter le port d’arme à l’université. Waouh ! Génial, je suis certain que tout le monde va se sentir plus apaisé et en sécurité. A commencer par les profs. A quand les flingues pour nos petites têtes blondes, ou brunes d’ailleurs… Vous vous imaginez mettre l’écharpe à votre fiston, crocher sa veste jusque dessous le menton pour le protéger du froid, vérifier ses moufles, ses bottes, s’il a ses 10h00 et sa petite monnaie pour le repas à la cantine, et…. son flingue chargé, au cas ou !

 

Essayez de visualiser le tableau, de vous imaginer en train de ranger le pistolet même léger de votre bambin en espérant qu’il ne tombera pas sur des plus gros calibres. Bonjour la course à l’armement.

 

Imaginez les profs devant recadrer un jeune, ou pire, lui annoncer de mauvaises notes et lui demander de se sentir un peu plus concerné par son avenir… et boum ! Pan ! EN plein dans le front. Au rythme ou se compte les susceptibilités aujourd’hui, je n’ose imaginer les dégâts que cela peut faire quand on sait toutes les frustrations ressenties lorsqu’on est élève.

 

Ne trouvez-vous pas indécent d’armer votre fille, votre fils, dans le soit disant but de se défendre en cas d’attaque. D’être plus en sécurité. N’y a-t-il pas risque de surenchère. N’y a-t-il pas là un malaise et ne devrait-il pas y avoir une prise de conscience disant stop.  Hé oh on va où là. Ce ne sont pas des pistolets en plastique tirant des jets d’eau qu’on leur refile mais du plomb et des balles. Du vrai plomb faisant des trous mais surtout, tuant. La vie se mesurera-t-elle au gré des humeurs, compte tenu du peu de distinction entre les vies rêvées et la vraie vie ?

 

Est-ce que le QI aurait à ce point diminué avec le temps. Est-ce cela 2015. Un goûter dans son cartable et un flingue dans la poche ? En est-on arrivé là, au nom de la liberté (d’expression ou de je ne sais foutue revendication) ? Qué misère. Quel malheur et quel avenir pour les futurs enfants.

 

Ainsi donc le port d'arme dans les universités du Texas, rejoignent celles du Colorado, de l'Idaho, du Kansas, du Mississippi, de l'Oregon, de l'Utah et du Wisconsin.

 

Et ça veut donner des leçons de vie au monde…. A quand l’abolition de la connerie ? Pas pour demain, assurément !



05/06/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres