T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Le monde tourne, Mars 2017

Le monde tourne, Mars 2017

039532f196dac6b479629d97fac320f5.jpg

sources : © Laurent deloire

site caricatures : Laurent Deloire

 

Nul besoin d’être prophète et de moins en moins serais-je tenté de dire, tant les évènements et les réactions se suivent et se ressemblent pour nos politiciens du monde entier. Dernière en date, bien sûr : M. Fillion et sa bonne foi. Il est absolument consternant, et je dis ça de mes Préalpes, de constater une aussi petite considération pour ses concitoyens à qui il promet l’intégrité, l’égalité et la fraternité alors qu’il est au-dessus des lois et de la justice, puisqu’il accuse même cette dernière de comploter un suicide politique à son encontre. Et quelle mémoire de poisson. En 1999 n’avait-il pas lui-même demandé à un autre politicien de son rang de démissionner parce qu’il n’avait pas tenu parole et était impliqué lui aussi dans une affaire judiciaire… C’est quand-même incroyable de voir comme certains se croient mais ils ne font pas que le croire, ils sont au-dessus des lois. En complète marge du Lambda comme vous et moi. Et ça dit comprendre les gens, et ça dit vouloir régler les problèmes, alors que ça paie des gens pour une présence dont personne n’en a jamais vu la couleur…. Mais ne lui jetons pas la pierre, des comme lui, il y en a plein et de plus en plus dans ce monde, ou les richesses sont de moins en moins partagées et encore moins distribuées. Continuez comme çà Messieurs les politiciens, et vous allez à coup sûr donner raison aux trancheurs de tête, aux futurs révolutionnaires qui pour l’heure, et à votre décharge, sont plutôt occupés avec les technologies que vous leur fourguer afin qu’ils ne voient pas trop ce qui se passe vraiment. Je ne sais pas, je ne comprends rien aux comptes et à la dette d’un pays, mais ce que je sais et peut dire sans trop craindre le ridicule, c’est qu’à force de crier misère au monde, d’accuser les autres en démontrant comptes à l’appui qu’il faudra augmenter les impôts, ce ne sont pas des citoyens que nos politiques crééent, mais des révoltés.

Si le monde tourne encore aujourd’hui, s’il est encore très confortable pour les nobles et les 0,1 % les plus riches de la planète, je crains fort que le vent ne tourne un jour, bientôt, car prendre les gens pour des cons, c’est une tactique comme une autre et vieille comme le monde lorsqu’on a à faire à des incultes. Mais lorsqu’on élève sa population à un certain rang et qu’il devient apte à comprendre qui tire les ficelles et à démêler l’imbroglio de tous ces cravatés en costume s’écharpant pour quelques gouttes de pétrole alors qu’on a un soleil gratuit, il y a fort à parier que le retour de manivelle pourrait être bien plus violent qu’il y paraît.  À vos écrans spectateurs de tous poils confondus, la révolution est en marche, pour le pire et pour le meilleur.

Enregistrer

Enregistrer



04/03/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres