T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

LES GENTILS

    Les Gentils



 

 

 

           Ce qui est insupportable avec les gentils, c’est que quoi que vous fassiez, peu importe les preuves amenées, la sincérité vouée, dites-vous qu’ils auront toujours raison aux yeux du monde vous entourant et même au-delà.

    Mais qui sont-ils, ces extraterrestres que nous ne pouvons qu’aimer? Pourquoi diable sont-ils si craquants et pourquoi se moque-t-on d’eux le plus souvent ?
Pour ceux et celles n’ayant pas été sous l’emprise d’un gentil, ces mots ne vous parleront pas le moins du monde, car c’est une expérience qu’il faut vivre pour pouvoir en parler. Si l’on n’a pas vécu pareille instant, on ne peut réaliser vraiment ce que c’est que d'être possédé par l’un d’eux. Si, si...croyez-moi !

Bien sûr, il y a gentil et gentil... mais ceux dont je vous entretiens ici sont les vrais, ceux auxquels vous ne pouvez rien refuser, ceux desquels personne ne doute jamais de leur bonne foie et de leur bravoure. Prenez ces bonnes mères et leur amour aveugle et sans borne. Emberlificotée dans ces actes de bravoure et d’amour. Le vrai, le seul. Celui dont personne jamais, ne pourra émettre le moindre doute, car une mère ne veut que le bien de ses petits c’est bien connu... Mais avez-vous déjà analysé certaines situations ou mère courage, à coups de chantages et cri d’amour, incite ses rejetons à rester auprès d’elle et de faire si possible, tout ce qu’elle avait prévu pour eux, ce qui n’est pas forcément le destin qu’ils dont ils avaient rêvé.
Je vous vois pâlir, devenir blême, en repensant à certaines situations que vous avez peut-être observé voir subie, sans ne jamais oser contester le sein matriarcale qui peut tout sacrifier à l’autel, y compris ses enfants...
Voilà bien de la gentillesse qui ne pourra jamais souffrir des moindres remontrances quand à l’image qu’elle donne.

Mais parlons des autres, ceux et celles devenant nos amants ou nos compagnes de tous poils confondus. Toute culture et niveaux sociaux relatés. Ceux vous donnant l’impression par moment d’être un monstre, un usurpateur, un déficient, un renégat voir un pilleur d’âme. Ceux ayant assurément toujours raison et de surcroît jamais tord.
Ceux qui même pris sur le fait d’acte manqué, seront pardonnés, innocentés avant même que vous ne puissiez vous expliquer. Oui, je vous vois sourire... je vous vois rire en catimini et sous cape car c’est un rire jaune que voilà, et non un rire franc.
Oui, citoyens du monde, vous êtes le méchant, l'infâme, le destructeur face à tant de gentillesse, comme s’il n’y avait que cette émotion, cette attitude ou ces actes cinglants qui puissent être nommés de malsains. La gentillesse, non ! La gentillesse toujours, pansera plutôt qu’elle ne blessera alors qu’il peut en être tout autrement suivant de quel point de vue l’on se place.
Oui les amis, tenez-le vous pour dit car dans tout couple il y a un moins gentil et un gentil, vous n’aurez que rarement l’occasion de convaincre, lorsque de ses grands yeux d'opossum, le ou la gentille vous montrera du doigt, en secouant la tête d’un air incompréhensif et craintif. Ce jour-là, vous repenserez à ces mots... Et vous comprendrez vos maux !

                   



14/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres