T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Les Paranos

Les paranos

 

peinture : http://www.michelgiliberti.com/

         Tenez-le vous pour dit, avec les paranos, vous n’aurez jamais le dernier mot et passerez le plus souvent pour le monstre et eux de pauvres victimes.

Ils peuvent survenir de toute couche sociale, riche, pauvre, noir ou blanc, instruit ou pas, religieux ou athée… peu importe, il y en a pour tous les goûts… militants de leur cause avant tout, quelque peu egocentriques ou en tous les cas très axés sur eux-mêmes, les paranos ont la fâcheuse tendance à ne guère voir plus loin que leur bout du nez. Et cela peut très vite dégénérer. Le carnage n’est jamais loin… car c’est à coups de grands fracas qu’ils claironneront l’injustice avec laquelle vous les aurez traités.

Qu’ils soient amis, collègues, parents ou simples quidams, les paranos ont le chic pour le choc. Ils vous sortiront dès fois des histoires incroyables et des choses, que vous n’auriez jamais soupçonné ou imaginé. 

Victime potentielle d’un cruel complot contre leur petite personne, il est fort difficile de gérer ce genre d’individu, si par malheur, vous deviez en découvrir un dans votre entourage.

L’air perdu et dérouté qu’il prendra lorsque vous lui parlerai ou le regarderai sera pris pour de l’agression, car les paranos et j’y viens enfin, ont l’art de se sentir agressés.

Pénible pour tout le monde, lorsque la crise explose au grand jour, c’est tout le navire et chaque marin qui est concerné. Personne n’est épargné. Puisqu’ils souffrent ils feront souffrir. Puisqu’ils sont oppressés ils oppresseront sans même s’en rendre vraiment compte. Et peu importe les dégâts puisque le monde entier est contre eux, autant tout faire péter… et de la pire des manières pour certaines situations. Un moyen de défense comme un autre les mettant encore plus à l’écart et les rendant bien plus étranges qu’ils n’y paraissent déjà.

Souvent pris entre la compassion et la pitié, il vous sera difficile de réagir correctement, car même ce que vous penserez être bien pour un parano se retournera contre vous.

Dites-vous qu’ils peuvent vous faire vivre l’enfer, et se détourner d’eux est la meilleure solution pour ne pas trop endurer leurs humeurs, le plus souvent inappropriées et déconcertantes.

Laissez donc couler si d’aventure votre côté saint-bernard voulait venir en aide à l’un d’eux, vous ne vous emporterez que mieux… mais ne perdez pas de vue que ces genres d’individus sont des êtres en souffrance. En souffrances certes, mais cela ne leur donne pas tous les droits… Accordez-vous au moins cela.




25/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres