T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Les séducteurs

Les séducteurs

artimage_208776_3281861_201103145219314.jpg

Tout en puissance, douce ou exubérante, les séducteurs ont un avantage certain sur la plupart des gens, à condition que ce côté séduction ne devienne pas une obsession…

Qu’ils soient beaux ou moches, de bonne famille ou sans le sou, qu’ils aient de la gouaille ou se flanquent de silences parlants, les séducteurs nous ont le plus souvent par de simples regards. Leur faculté de croire en eux est il faut le dire, on ne peut plus remarquable et irrésistible. Encore bien plus l’énergie qu’ils y mettent à nous le faire croire. Cela peut aller très vite, en quelques mots le plus souvent, le séducteur atteindra sa cible tel un prédateur sa proie. Il ne la lâchera plus jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il veut ou soumission totale. Ah ! Oui, j’oubliais de vous dire que les séducteurs ont beaucoup de peine à accepter les contrariétés et leur susceptibilité est le plus souvent à fleur de peau. S’ils donnent dans la séduction et se parent du plus bel effet, ils n’en restent pas moins des êtres fort efficaces et prêts à tout pour arriver à leurs fins.  Qu’ils soient diaboliques ou angéliques, les séducteurs ne semblent avoir peur de rien et n’existent comme limites à leurs yeux que celles qu’ils se seront fixés. Autant dire aucune.

Observez l’un d’eux si vous en avez l’occasion, remarquez les gens vers qui il va et tente de conquérir. On peut s’enrichir et apprendre beaucoup de leur art, et les voir se brûler les ailes à un autre séducteur est un moment exquis pour qui ne l’est pas. J’ai eu la chance, il n’y a de cela pas si longtemps, de pouvoir étudier deux séducteurs tellement obsédés par leur pouvoir de séduction, qu’ils finirent par avoir une relation qui finit on ne peut plus mal. J’oubliais de dire que les séducteurs n’aiment pas la concurrence. Si ça peut marcher au début, deux séducteurs ne feront pas long avant de se bouffer le nez, car l’un des deux devra s’écraser et se rebiffer. Ravaler ce pour quoi ils vivent et existent n’est pas viable à long terme. Ce n’est qu’une question de mois en général. Allez. Soyons sympa, donnons leur  une ou deux belles années mais guère plus, un jour ou l’autre, la vraie nature de celui qui se sera soumis va réapparaître et demander son dû. Cela peut donner quelque chose d’assez explosif voir de sismique. Le jusqu’auboutisme engendré dès leur naissance, car ne rêvons pas - les séducteurs sévissent dès leur plus jeune âge- peut faire des ravage et déclencher des tsunamis fracassants dont il vaut mieux s’éloigner au plus loin. La guerre est alors déclarée et ce sera à la vie à la mort. Il n’y a en général pas de place pour deux vrais séducteurs. Je ne parle pas de ces petits clins d’œil qu’on sait tous faire, de ces beaux sourires qu’on aime distribuer et qui font tant de bien, non, je vous parle ici de vraie séduction. De séducteur au sommet de son art et qui tel un vampire, demande pitance. Affamé, il ne laissera aucune goutte sur les carreaux tant il est en besoin de reconnaissance et de servitude car ne rêvons pas, les séducteurs nous cachent un mal les rongeant telle une tumeur maligne, les dévorant de l’intérieur et les rendant blême au moindre doute, et s’ils excellent tant dans leur art, c’est avant tout pour cacher ce malaise et ce trou béant de besoin d’être aimé qu’ils n’arrivent à combler. Soyez donc soft avec l’un de ces prédateurs, et plutôt que d’être envieux ou jaloux, énervé ou agacé, amusez-vous de toutes ces stratégies malicieuses que ces ingénieux filous de l’esbroufe tenteront de vous faire épouser. Prenez plaisir à avaler quelques couleuvres pour admirer leur regard briller devant tant d’efficacité mais n’en demeurez pas moins lucide et n’oubliez jamais que derrière chaque séducteur il y un cœur qui saigne.

artimage_208776_3845172_201v112204831935.pngt.png



05/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres