T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

LES TIMIDES

LES TIMIDES

pry-1332305_960_720.jpg

Ne pensez pas que les timides soient silencieux, car il peut en être tout autrement avec eux. Lorsqu’ils se sentent acculés dans leurs retranchements et menacés, une diarrhée verbale sans fin peut les rendre méconnaissables et surprenant. Tout plutôt que de laisser quelqu’un les questionner sur tel ou tel sujet mais surtout sur eux-mêmes. La parlotte devient donc ici non pas un moyen de communication mais un moyen de défense, capable de verrouiller les plus curieux ou les plus intrusifs envers leur personne.

 

 

 

 

 

 

Paraissant le plus souvent sur la défensive ou froids, alors qu’ils n’osent s’exprimer et préfèrent se retirer pour certains, il n’en est rien le plus souvent, et se cachent derrière ces êtres froids et distants des cœurs chaleureux et même, pour les plus surprenants, un humour désopilant distillé à compte-gouttes.

Les timides sont sans-cesse dans la retenue et une fois dans la vie de tous les jours, ils doivent faire face au monde et surtout, se confronter à leurs semblables, ce qui n’est pas simple. C’est là, que ça peut se corser et rendre leur vie des plus compliquée…Cela peut leur valoir qu’on les affuble de tocs et de tics en tous genres, qu’on les traite de prétentieux ou d’hautains, de complexés et de handicapés de l’émotion.

 

 

 

 

 

 

Les timides ont ce réflexe de survie pour ne pas être dans l’embarras. Rester le plus discret possible et ne pas faire trop de vague est une manière de vivre qui leur sied à ravir, qui les réconforte et les tranquillise sur bien des plans. Ce n’est pas l’envie qui leur manque, c’est juste qu’ils n’ont pas ce petit plus pour y arriver et se lancer. Eux, vous diront, pour les moins lucides, que ce n’est pas grave, qu’ils s’en portent très bien ainsi, mais pour les plus bavards et je pèse mon mot, ils vous diront que ce handicap, car s’en est un pour nombreux d’entre eux, est une entrave aux plus belles choses de la vie. De l’amour à une carrière professionnelle en passant par les passions artistiques et sportives.

 

 

 

 

 

 

Lorsqu’on est timide. Lorsqu’on l’est vraiment, on n’aime pas être le centre d’intérêt et encore moins être sous la lumière des Spotlights.  Mais cette même peur du clinquant pourrait bien faire tomber toutes les idées reçues à l’égard des timides et leur faire entreprendre des actions dignes des travaux de Hercule. Le tout est de s’en donner les moyens.

 

 

 

 

 

 

Les timides, ont beaucoup plus à perdre en apparence, que nous, chaque orteil dans la lumière est une bataille de gagnée et un combat intérieur qu’il leur faut affronter. Chaque intervention d’allocution est une tranchée à franchir tandis qu’on la pilonne de tous côtés.

 

 

 

 

 

 

 

Même si on les voit le plus souvent calmes et sereins, il n’en est rien en vérité. C’est une mer intérieure tourmentée et remuante qui les assaille et les fige. De terribles tempêtes s’abattent en eux et qu’ils peinent quelquefois, à calmer, mais leur bravoure et l’instinct de survie sont plus forts que tout. Peut-être justement, parce que ce sont des gens qui ne font pas tout ce qu’ils aimeraient faire, et que la vie s’en trouve plus précieuse et mystérieuse. Les bonheurs, plus rares et précieux. Un trésor à protéger quitte à y perdre un peu de liberté. S’octroyant quelques actes de bravoure ou d’audacieuses prises de position à certains passages de leur existence, ils n’en demeurent pas moins avec cette impression constante d’être en perpétuel danger. De se trouver à chaque tentative, au bord d’un précipice, et c’est peu dire.

 

 

 

 

 

 

Le premier rendez-vous est un parcours du combattant, et le premier baiser leur est souvent volé par les filles ou les garçons c’est selon, voyant plus en eux un empoté qu’un amoureux ou une amoureuse.

 

 

artfichier_208776_4156744_201410053053349.jpg

 

 

L’amour n’est pas simple il est vrai, et fort heureusement pour eux, il reste dans une sphère privée et à l’abri des regards. Cela peut devenir un très grand avantage pour eux et une belle opportunité de s’affirmer. Lorsqu’ils y arrivent, lorsqu’ils le tiennent entre leurs mains et font chavirer les cœurs, ils s’en emparent avec allégresse pour ne plus le lâcher. Commence alors la création d’un environnement fabriqué de toutes pièces, de petits bonheurs et même, de coups de folie les rendant presque sûrs d’eux. Un monde assez solide pour qu’ils le fassent perdurer. L’évolution de leur intimité avec leur moitié pourra s’avérer fructueuse et heureuse, les timides, pouvant être des champions dans le domaine, car ils s’appliquent à peaufiner les moindres détails. À rendre leur espace amoureux des plus agréables. Une sécurité qu’ils vont cadenasser afin d’être certains que les leurs sont en sécurité. Et dans ce cas de figure, ce qu’ils pensaient être une tare et un handicap se transforme soudainement en un véritable don du ciel créant un blockhaus solide et paré à toute épreuve.

 

 

 

 

Sans vraiment s’en rendre compte, leur phobie leur permettra de construire la plus incroyable des citadelles, ou non seulement ils s’y sentiront parfaitement heureux, mais où ils pourront s’y épanouir sans rougir. Un environnement propice à l’évolution de leur personnalité et bénéfique pour ce que certains nommeraient : de mutation.

 

 

 

 

Non seulement, ils seront à l’aise, mais en plus, ils se révèleront et gagneront en assurance. À tel point, que certains ne remarqueront pas même qu’ils auront vaincu cette timidité les ayant tant et tant éprouvés de par le passé.

 

artfichier_208776_4445497_201501101441681.jpg

© Tous droits réservés

 

Enregistrer

Enregistrer



25/02/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres