T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

On vient de me diagnostiquer une maladie grave Je suis "Pharologue"

Pharologue

 

On vient de me diagnostiquer une maladie grave. En effet, je suis atteint de « pharologie ». En d’autres termes, je suis « pharologue ».

 

Ma tumeur est maligne et aucune rémission n’est plausible, tant la maladie se veut incrustée dans les chairs.

 

Je suis perdu… Perdu oui, et pour mon plus grand bonheur !!!! Puisque c’est de phare dont je vous parle ici. Ma tumeur est un phare ou plutôt, ce sont les phares en général.

 

Impétueux, indomptables et téméraires, bravant les tempêtes et ne se pliant face aux vents les plus violents.  

 

Je l’avoue, je suis atteint gravement de « pharologie ». Sans le moindre doute un cas désespéré et je ne compte pas me soigner. Bien au contraire.

 

Qu’ils soient plantés sur des briques bancales  ou scintillent aux quatre points cardinaux, ils me fascinent, m’obsèdent, jusqu’à perdre la raison.

 

Alors oui, je suis malade. Malade et frapadingue de ces échalas voulant s’accoupler avec les nuages.

 

Malade de ces géants arpentant les falaises. De ces silhouettes se dessinant dans les embruns comme des êtres mythiques et inquiétants. Des gardiens de l’imaginaire ou seul la pluie, saura nous réveiller de ces visions fantomatiques qu’on espère vivantes.

 

Malade. Malade de ces rescapés du temps se faufilant à travers les âges.

 

Heureux ou malheureux, ils restent dignes et comptent bien nous étonner encore pour les prochaines années, prouvant que la clepsydre qui se vide n’entame en rien le règne qu’ils entamèrent au crépuscule des plus grands moments de l’histoire de l’homme.

 

Au fil des notes, je vous présenterai quelques uns d'entre eux si vous le voulez bien.... Après tout, pourquoi garder pour moi seul cette maladie de bienheureux...



23/09/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres