T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Patrick Dewaere

Ce n'est pas son destin tragique, ni son physique ou son aura, mais bien sa sensibilité qui m'aura ébranlé le plus chez cet homme. Patrick Dewaere reste pour moi, sans le moindre doute, l'acteur le plus à fleur de peau de tous les temps et pour cette raison, je l'ai toujours aimé et beaucoup apprécié. Mais plus que son talent d'acteur et ses mises à nu, ce fut pour moi le premier homme, n'ayant pas le moindre doute sur sa détermination à démontrer qu'un mâle peut également être sensible. Pour moi, c'était de la science fiction, n'ayant jamais connu ça à la maison.

J'ai adoré ses films et si sa vie privée semble bien triste et pleine de hauts et de bas, elle est sans nul doute, à l'image du personnage tout en extrême, et jusqu'auboutisme.

Sa mort annoncée me voyait entrer en pleine adolescence. Son suicide fut une novelle que j'accusai en silence, mais qui me fit mal. Comme si je perdais un ami, ou quelqu'un en tout cas, vers qui je me sentais proche et d'appaisant.

Patrick Dewaere, de son patronyme officiel Patrick Jean-Marie Henri Bourdeaux[], est un acteur français (accessoirement chanteur et compositeur), né le 26 janvier 1947 à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) et mort le 16 juillet 1982 à Paris 14e.

 

Considéré par certains comme un des acteurs les plus brillants de sa génération[1], Patrick Dewaere a incarné la « fureur de vivre » à la française et demeure un modèle pour les générations de jeunes comédiens qui lui ont succédé[2]. Son jeu se caractérise par un naturel, une exactitude et une vérité dans les expressions, dans les gestes et dans les attitudes qui sont désormais jugées comme proches de celle de l'Actors Studio, inventives et généreuses alors qu'en son temps, dans les années 1970, les critiques préféraient les « rondeurs » et le jeu de son alter-ego professionnel, concurrent et ami : Gérard Depardieu.

En 1982, Elsa qu'il a épousée le 16 octobre 1980, le quitte pour son meilleur ami, Coluche. En début d'après-midi du 16 juillet 1982, alors qu'il se prépare depuis plusieurs semaines au tournage du film Édith et Marcel de Claude Lelouch dans lequel il doit alors incarner le rôle principal de Marcel Cerdan, il met subitement fin à ses jours dans sa maison située 25, impasse du Moulin-Vert à Paris 14e arrondissement, d'un coup de feu tiré par une carabine 22 Long Rifle, offerte par Coluche, sans laisser de mot d'explication, mais après un appel téléphonique qui, selon les témoins (parmi lesquels Claude Lelouch qui l'avait vu le matin même de sa mort), l'aurait bouleversé.

Selon de récentes révélations de Mado Maurin, le coup de téléphone émanerait d'Elsa, vivant désormais avec Coluche en Guadeloupe, laquelle lui aurait annoncé qu'il « ne reverrait plus jamais sa fille ». En 2007, dans le documentaire Patrick Dewaere, le dernier jour diffusé sur France 2, sa fille Lola confirme elle-même que cette conversation aura été « un élément déclenchant » de son suicide.

Patrick Dewaere est inhumé au cimetière de Saint-Lambert-du-Lattay (Maine-et-Loire) dans le caveau de sa belle-famille. Disparu à l'âge de 35 ans, il aura joué dans 37 longs-métrages durant une longue carrière de 31 années.



28/04/2010
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres