T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

Quatre minutes et deux battements de coeur...

                                 

QUATRE MINUTES ET DEUX BATTEMENTS DE COEUR ...

Roman en cours d’écriture traitant de la schizophrénie et de la folie d’un jeune homme prêt à tout, pour trouver le grand amour.

 

Extrait :

Personne. Personne ne sait que je l’ai aimé.

 

Il n’était pas acteur, pas franchement beau et rien ne le rendait singulièrement sympathique, mais je l’ai aimé et ça, personne ne pourra jamais me l’enlever. Personne, jamais ne nous le ravira.

 

Il était conducteur de métro à Paris. Il faisait souvent la ligne onze reliant Châtelet à la Mairie des Lilas. Celle dont j’attends le train en ce moment même… Debout, droit et raide, stoïque, un frisson me parcourt l’échine lorsque je repense à lui, à nous, à tout ça.

 

Les gens semblent me traverser comme si j’étais un spectre, un fantôme. Comme si je ne faisais déjà plus partie de ce monde.

Toute cette foule tournant autour de moi, se bousculant, s’insultant, se blottissant les uns contre les autres, se séparant, s’aimant, se disputant, se rencontrant…

 

Je dois sans doute paraître bien terne au milieu de cette vie explosant de tous côtés. Pas au mieux de ma forme, et pourtant je tiens debout. Je ne sens plus ma tête, ne ressens pas la sueur perlant de mon front, mais je tiens sur mes jambes.

Je respire donc je suis. Suis vivant. Vivant… Mais qu’est-ce que veut dire ce mot aujourd'hui ? À cet instant ? 

 

 

Le train d’en face vient d’arriver. Une houle de badauds en jaillit. Comme une grappe s’égrenant dans ce long couloir, ils s’éparpillent.

Une autre vague rentre. Je tourne la tête afin de voir le temps qu’il me reste avant que n’arrive le mien. Quatre minutes. Quatre minutes et quelques secondes…


 



26/09/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres