T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

REGARD !

 REGARD !

 

 

                a5bf7436-d2cc-4aec-87fc-e08e7d6f0047.jpg

 

 

 

 

REGARD !

 

Ton reflet me fait penser

Mon attrait à ta présence

M'initie à me saouler

De tes visions sans faïence

 

T'habillant de teintes éclatantes

Possédant la lueur étincelante

Tu te flattes de me faire rougir

De me faire réfléchir ou souffrir…

 

REGARD !

 

C'est lorsque tu te poses sur moi

Que je me sens en émoi

Lorsque tu contournes mes formes

Il me semble être énorme

 

Si inquiet par moment

Tu me sembles inconscient

Si vaseux d'autres fois

La peur jette un froid

 

A ta folie

Je te fuis

De ta folie

Je m'enfuis

 

Indiscret à certains moments

Tu veux tout voir, tout savoir du présent….

Ingérant ces nombreuses images

Tu les dissèques page à page

Pour n'en prendre que l'utile et la beauté

 

REGARD !

 

Tu aimes kidnapper tes préférences

Pour en faire une option du passé

Pouvant enrichir tes connaissances…

 

Ta fixation met souvent mal à l'aise

Celle ou celui se sentant visé

Et cela te plaît bien de t'amuser,

De te jouer de nous

De t'affirmer partout !

 

REGARD !

 

S'il te prend soudainement

D'exubérer ta violence

De démontrer ta méfiance

Par je ne sais quel penchant

De braver ta confiance

Par regards cadencés

De donner des réponses

Par sourcils froncés

Je ne puis m'empêcher de t'aimer,

De t'adorer, de te remercier

Simplement d'exister

De me dévoiler ce monde excédé

Tous ces gens cherchant ta vision sacrée

Le reflet imagé

De ce qui sera la cime recherchée

Du parfait, du sans ennui enfin trouvé

 

REGARD !

Ton vert cache le mystère

Qui couve nos fantasmes qui diffèrent

Ton bleu me pousse à aimer

Et me traduit ton message « Liberté »

 

Aussi méchant puisses-tu être par moment

Rien ne peut entraver mon admiration

A ta lumière me dévoilant à chaque instant

Ton innocence et ta franchise sans restriction

Car même paraissant un mur massif

Tu resteras, oui, toujours expressif

Me dévoilant à l'insu de ces corps trahis

Ce que jamais leurs bouches ne m'auraient dit

 

REGARD !

La parole n'étant pas toujours synchronisée

A tes expressions si vite interchangées

 

Les actes ne montrant pas les mêmes desseins

Que tes yeux fascinants découvrant notre destin

Il t'arrive d'aller trop vite, de ne pas te tenir

En l'instant d'une vie ou il faudrait te contenir

 

REGARD !

Tes multiples couleurs sont certainement une donation

De tes créateurs privilégiant ta beauté indéfinie

Nous violant à chaque regard sans pardon

Nous faisant l'amour comme jamais personne ne le fit…

 

REGARD !

Tu restes pour moi l'expression pure de tous sentiments

Où m'y perdre dedans serait imprudent.

 

                                                                                 

artimage_208776_3845172v_201v112204831935.pngt.png

Enregistrer

 


29/05/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres