T O U S D E S A N G E S

T O U S    D E S    A N G E S

REPLAY

REPLAY

tv_7.jpgphoto : http://www.echosdunet.net/bouygues/replay

Je viens de découvrir une invention extraordinaire. Une machine découlant plus de la magie et de la science fiction que de la technologie. Une merveilleuse idée. Un déstresseur efficace. Un objet que j’emporte partout, tant j’ai peur qu’on me le pique. Que je bichonne, que je lustre, que je dépoussière, que j’astique. Une baguette magique, me permettant d’arrêter et de remonter le temps. Enfin je peux relâcher la pression, lever le pieds et regarder par la fenêtre, la vie est redevenue ce qu’elle devrait être : un long fleuve tranquille… et à quoi dois-je ce miracle ? A la télécommande de ma TV. Au Replay, plus exactement. Une invention diabolique figeant les instants les plus cruciaux, les films les plus beaux manqués, les docus diffusés lorsqu’on travaillait, les matchs trop tard la nuit. Je revis depuis que ma télécommande est devenue la chose la plus importante dans ma vie. Un magnifique petit objet, pas laid qui plus est, ayant comme pouvoir la faculté de revenir en arrière, de stopper une cascade ou une castagne le temps de se faire une vague de popcorn. Un outil marvelous, je vous le dis, je vous l’affirme, vous le confirme.

Depuis que j’ai reçu la mienne, je ne m’en sépare plus, la prend avec au travail pour au moins ne pas la perdre. Et quelle satisfaction lorsque je dégaine plus vite que les pixels. Ouah !!!! C’est géant une telle invention. J’ai l’impression de rêver, d’enfin pouvoir me laisser aller. Me laisser aller complètement. Tant et si bien que je m’endors dès fois, ma télécommande tout contre mon cœur, la caressant par moment pour être certain de la toucher. Je suis heureux, calme, détendu ; rassuré, nourrit, et libéré d’une dépendance m’ayant rendu presque dingue. Il fallait me voir, farcir les poulets et déplumer les cailles, pour arriver à l’heure pour mes matchs. Du grand art, un massacre de grande envergure que tous ces gallinacés sacrifiés au dictat de la télé ont été victimes. De valeureux délices à moitié préparés sous le regard inquiet de clients toujours moins nombreux, tant je bâclais mon boulot, obsédé par les ondes, les conneries en tous genres. J’étais le fou du Roi télé, il fallait me voir enfiler ma veste sur mon tablier de boucher ensanglanté, arpenter les rues de la ville pour au moins ne pas manquer une de ces émissions à la con. Ça pour être con ça l’était. Maintenant je les regarde toujours, mais à un rythme moins soutenu. Je ne suis pas devenu moins con pour autant, je l’avoue, mais quel plaisir de posséder un tel pouvoir. Je suis le roi du monde, le messie des ondes, le sultan du médiocre assumé et du décérébré. Et le pire dans tout ça, c’est qu’avec mon arme toute puissante, ce genre de programme fait moins mal, après qu’il ne nous ait donné des sueurs froides et le stress de le manquer. Quelque part, le regarder comme bon me semble est un beau pied de nez à la chierie que vomi mon flambant neuf Samsung et des poussières. Une tuerie pour les yeux ou la soirée zombie du samedi soir peut s’avérer une véritable expérience. Fini d’être terrorisé à deux heures du mat, Replay, et je regarde ces bouffeurs de boyaux en plein après-midi. Ils font moins les malins, je puis vous l’assurer. Là, en plein jour, ils ne sont pas plus effrayant que moi au laboratoire, mon désosseur à la main et mes mètres de saucisses. Oui, du pur bonheur, et le moyen le plus sûr de plus avoir la trouille dans le noir car c’est avant tout cela qui me séduit et me sert le plus dans cette histoire. J’ai beau me pavaner de mon mètre nonante et mes épaules de déménageur, je n’en reste pas moins ce froussard mordant dans un quartier d’orange à chaque fois qu’une hystérique hurle dans le téléviseur, à la vue d’un tueur au couteau tranchant me donnant des sueurs froides. Je peux regarder ces films sans sursauter au moindre bruit dans la maison, et j’admets être rassuré non seulement de me savoir maître de la bonne marche du film, mais de pouvoir affronter mes démons de ma télécommande magique.

 



24/11/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres