T O U S D E S A N G E S

T O U S         D E S          A N G E S

La flore d'Afrique du Sud

didier leuenberger -10.jpg
La flore d'Afrique du Sud varie, bien évidemment, selon la géographie du lieu et le niveau des précipitations...

didier leuenberger -27.jpg
La flore, comme la faune, est très variée et riche. La côte orientale, où les pluies sont les plus abondantes, se caractérise par une végétation tropicale.

didier leuenberger -34.jpg
 

Il existe cinq grandes zones à climat méditerranéen dans le monde : la Californie, le sud et le sud-ouest de l’Australie, le Chili central, la région du Cap en Afrique du sud et bien sûr, le bassin méditerranéen. Elles se caractérisent par des étés chauds et secs, et par des hivers frais et pluvieux.

didier leuenberger -57.jpg
Ces zones sont généralement localisées à l’ouest ou au sud-ouest des continents et sont souvent influencées par des courants océaniques froids : courant de Humboldt au Chili, courant de Californie aux Etats Unis, courant des Canaries au Maroc, et au Portugal, et courant du Benguela en Afrique du Sud.

didier leuenberger -65.jpg
 

Le royaume floral du Cap s’étend de Cape Town à Port Elizabeth en une étroite bande le long de la côte. Il est de loin le plus petit des royaumes floraux, mais c’est celui qui présente la plus grande diversité botanique.

didier leuenberger -99.jpg
En effet on trouve environ 8 700 espèces de végétaux supérieurs sur une superficie d’à peine 90 000 km2 (soit environ 3% des zones méditerranéennes mondiales). Si l’on compare avec la France, on obtient près de dix fois plus d’espèces par unité de surface.

didier leuenberger -43.jpg
Autre caractéristique remarquable : le taux d’endémisme (c’est à dire le pourcentage d’espèces que l’on ne trouve que là au monde) s’élève à 68%, ce qui est exceptionnel pour une zone continentale d’une surface aussi faible.

didier leuenberger -103.jpg
Cet endémisme a également une traduction au niveau local, puisque 25 centres locaux d’endémisme existent dans la région du Cap. De ce fait, sur le terrain, les changements de végétation sont très visibles.

didier leuenberger -61.jpg
Des trajets de moins de 50 Km permettent d’observer de profonds changements de la flore, permettant au passionné de fleurs d’aller de découverte en découverte sans avoir à parcourir de grandes distances.

didier leuenberger -116.jpg
L’endémisme est également très marqué au niveau des familles de plantes. Les espèces appartenant aux familles des Bruniacées, des Penaeacées, des Grubbiacées, des Roridulacées ou des Retziacées, ne se rencontrent nulle part ailleurs au monde.

didier leuenberger -76.jpg
Vous l’aurez compris, ce pays est l’Endroit ou aller pour y découvrir des plantes à l’état brut et fascinantes.

didier leuenberger -8.jpg



28/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres